Dieu, Marina et la mélodie du bonheur