Les Assises de la spiritualité 2015

Il y a moins d’un an, j’ignorais qu’il existait un Montmartre ailleurs qu’autour de la célèbre butte du même nom, au nord de Paris. Mais depuis que je travaille pour les Augustins de l’Assomption, actionnaires de Bayard et donc de Novalis, j’ai appris qu’il y avait non seulement un village de ce nom en Saskatchewan, mais que notre capitale provinciale abritait également un Montmartre. À cet endroit résident les frères assomptionnistes animant le Centre Culture et Foi.

Et c’est aussi en ce lieu que se tiendra la troisième édition des Assisses de la spiritualité, les 28 et 29 août prochains. Au programme : des conférences et ateliers sur le thème de la consolation. Ou, plus largement, sur la vie et la mort, le deuil, le sens de la vie.

L’édition 2015 m’apparaît particulièrement séduisante. Tout d’abord parce que le conférencier invité Gabriel Ringlet, figure de proue de la culture wallonne, est un prêtre ayant l’âme d’un poète.  Et d’un contestataire : l’auteur de Éloge de la fragilité (Albin Michel, 1996) et de L’Évangile d’un libre penseur (Albin Michel, 1998) s’est fait connaître pour son opposition à Jean-Paul II dans le dossier de l’ordination des femmes, et à la frange conservatrice du clergé en ce qui concerne la place de l’Église dans les sociétés modernes. Si on ajoute à cela qu’il œuvre depuis plusieurs années dans l’univers des soins palliatifs, ça nous donne un conférencier dont l’expérience du terrain et la liberté intérieure devraient rendre très pertinent.

Autre qualité de la présente édition : les animateurs d’ateliers proviennent de milieux très divers, et autant qu’il me soit possible d’en juger, ils me paraissent fort bien choisis. Dans le désordre :

  • Jean Proulx proposera de faire dialoguer la philosophie, la science et les arts
  • Jean-Pierre Routy, impliqué depuis plusieurs années dans la recherche sur le VIH et dans les soins prodigués aux personnes infectées, représentera le pôle médical.
  • Édouard Chatov, responsable des activités du Montmartre, s’occupera du versant spirituel.
  • Sébastien Doane, dont la réputation de conférencier endiablé commence à se répandre, sera le bibliste de service.
  • Jean-Marc Barreau, aumônier aux soins palliatifs de l’hôpital Marie-Clarac, se penchera sur la souffrance dans une perspective théologique et pastorale.
  • André Quiviger, psychoéducatrice et bénévole à Suicide Action Montréal depuis une dizaine d’années, traitera du suicide sous un angle psychologique.
  • Enfin Mario Paquet, bien connu des fidèles de la radio de ICI Radio-Canada, parlera de la fonction consolatrice de l’art.

Bref, il y a en aura pour tous les goûts. J’y serai sans faute, alors au plaisir de vous y croiser.

Pour plus d’informations, allez sur le site officiel des Assises de la spiritualité

Photo: Shaun Merritt, Consolation by Joe Rosenthal (2008)

Laisser un commentaire