Patrimoine d’exception – Oratoire Saint-Joseph

Parmi les lieux de culte emblématiques du Québec, on retrouve sans surprise l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal. Sa renommée dépasse nos frontières et quiconque s’intéresse à l’histoire religieuse du Québec ne peut passer à côté de cet imposant chef-d’œuvre. Cependant, pour rester dans l’esprit de cette chronique, permettez-moi de vous présenter un autre Oratoire Saint-Joseph, c’est-à-dire celui de Québec. Cela peut paraître surprenant, mais lui aussi est assez bien connu.

Cet oratoire est aussi connu sous le nom de Chapelle conventuelle Saint-Joseph. Il est une composante importante du couvent des Sœurs de Saint-Joseph-de-Saint-Vallier qui a été conçu en 1914. En 1925, la congrégation a pu obtenir l’autorisation de bâtir une chapelle publique pour son couvent. L’actuel Oratoire fut donc construit entre 1925 et 1927, agrandissant substantiellement la bâtisse existante.

Afin de s’harmoniser avec le style du couvent, l’architecte Bergeron a choisi un style néomédiéval avec des formes simples. Inspiré par l’élan insufflé par l’architecte français Viollet-le-Duc, il conçoit un édifice avec une ossature d’acier, mais dont les murs extérieurs sont couverts de brique jaune. La toiture à deux versants, quant à elle, est surmontée d’un petit clocher qui surmonte, en façade, quatre contreforts.

Si l’aspect extérieur de l’Oratoire Saint-Joseph se distingue surtout par sa sobriété, son décor intérieur, quant à lui, est d’une beauté exceptionnelle. Le travail d’ornementation s’échelonna sur dix ans. Lorsque les finis intérieurs furent complétés d’après les plans de Bergeron, c’est à l’artiste-peintre Guido Nincheri que la congrégation confia le soin d’établir le plan du mobilier, de la décoration murale et des verrières, ce qu’il fit avec la qualité et l’attention qu’on lui connait.

Sans surprise, l’ensemble du décor de l’oratoire est consacré à saint Joseph. Les fresques et les grands tableaux peints évoquent sa vie, alors que les verrières sont consacrées à des saints vénérés au Canada. De plus, tout le bras du transept est consacré au culte de saint Joseph. Enfin, on remarque au-dessus de l’autel un grand tableau qui rappelle la consécration du Canada à saint Joseph le 19 mars 1624. Le décor se marie avec l’architecture intérieure de style roman dans une parfaite harmonie qui donne à cette chapelle une grande unité dans son ensemble.

Il est difficile de rendre par écrit toute la splendeur de l’Oratoire Saint-Joseph de Québec. Cependant, vous pouvez l’admirer toute la semaine simplement en écoutant l’émission Le jour du Seigneur sur les ondes de Radio-Canada! C’est ce qui explique que cette chapelle soit familière pour de nombreuses personnes, même si elles ne connaissent pas son nom. Comme quoi notre patrimoine religieux parvient malgré tout à trouver sa place à la télévision d’État!

Appel à tous : N’hésitez pas à m’écrire au simon.maltais@novalis.ca afin de me suggérer d’autres lieux exceptionnels du patrimoine religieux québécois ou canadien.

Source : Conseil du patrimoine religieux du Québec, Inventaire des lieux de culte du Québec (2003)

Image : _33C6225-Oratoire Saint-Joseph-Québec-, Daniel Abel Photographe (2015)

1 Comment

Laisser un commentaire