Prier en famille

La question de l’éducation chrétienne des enfants en est une délicate. En effet, quel équilibre trouver entre transmission de notre foi et conscientisation à la fécondité de la différence ? Si le Youcat pour les enfants dont il a été question la semaine dernière est une extraordinaire porte d’entrée vers le catéchisme, le petit livret Prier en famille (Novalis, 2019), pave plutôt la voie vers la spiritualité et la prière.

Ce livret s’inscrit dans une collection de produits d’éveil à la foi intitulée Cadeaux de Dieu. Cette série se distingue par sa facture graphique lumineuse et attrayante qui plait autant aux enfants qu’aux adultes. Destinée aux petits d’âge préscolaire, la collection Cadeaux de Dieu se décline sous une grande variété de formes, soit des jeux, des chansons, des carnets d’activités, mais aussi des applications et des prières. Bref, c’est une série très complète.

Prier en famille se présente comme un petit livret souple qui outille les parents pour laisser de la place à la prière dans leur vie quotidienne familiale. Il ne se contente pas d’offrir des textes de prières, mais il propose toute une démarche qui favorise l’intériorité, le partage et l’accueil de la Parole de Dieu. L’iconographie, à la fois simple et efficace, permet aux parents d’animer sans soucis des moments de prière lors de différents moments dans la journée, que ce soit au lever, au coucher, avant le repas, lors de moments significatifs, etc.

En tout, ce sont quatorze prières qui sont offertes aux lecteurs. En plus de certaines compositions originales, on y retrouve des classiques comme le Notre Père et le Magnificat. Voici un exemple des pages intérieures de Prier en famille :

Le produit, éminemment sympathique, permet aux petits et aux grands de découvrir — ou de redécouvrir — les trésors de la spiritualité chrétienne dans une démarche nourrissante pour la foi. De quoi donner du souffle aux familles qui souhaitent partager ensemble un moment d’intériorité sous le regard bienveillant de Dieu !

Image : hug, Luca (2010)

Laisser un commentaire