Les grandes religions

Dernièrement, je vous ai présenté un livre qui s’interrogeait sur la place de l’enseignement religieux à l’école. Celui dont je vous parlerai ici fait directement écho à Dieu à l’école. Dirigé par le même auteur, Xavier Dufour, le manuel Les grandes religions : Regards historique et chrétien (Cerf, 2018) est un peu sa réponse aux besoins éducatifs de l’école française à cet égard. Mais peut-il avoir sa place dans le cursus québécois?

Disons-le d’emblée, ce livre est superbe et bien construit. Agrémenté d’une grande variété de supports visuels (cartes, reproductions d’œuvres d’art, encadrés, diagrammes, etc.), il offre en six chapitres efficaces un panorama des religions à travers le monde. Après avoir défini le phénomène religieux et présenté des exemples d’anciennes religions, de systèmes religieux moins sophistiqués et de sagesses empreintes de religiosité, l’auteur présente les systèmes classiquement représentés, soit le judaïsme, l’islam, l’hindouisme et le bouddhisme. Il termine en abordant les nouveaux mouvements religieux.

Ce travail est la réédition révisée et augmentée d’un manuel paru en 2005. Chacune des traditions est abordée selon trois angles : d’abord, la perspective extérieure qui donne des repères sur l’histoire et les manifestations visibles de la religion présentée. Le deuxième regard s’efforce de présenter les interrogations et préoccupations existentielles propres à la tradition. Enfin, un contact plus intime avec la religion est possible à travers la lecture de textes significatifs. De plus, chaque tradition religieuse est mise en dialogue avec le christianisme en fin de chapitre.

Dans l’ensemble, le manuel offre donc une heureuse introduction aux grandes religions mondiales qui est compréhensible même pour ceux qui connaissent peu ou pas ces traditions. L’effort consacré à la réalisation et la qualité du matériel proposé rendent d’autant plus intrigant le choix éditorial de ne pas présenter le christianisme de la même façon. En effet, si, comme l’auteur le laisse entendre, nos sociétés occidentales sont affligées par une inculture religieuse croissante, pourquoi laisser de côté la tradition qui est la source même de nos cultures?

Cet élément fait en sorte que le matériel offert par ce manuel, malgré sa grande qualité, est incomplet pour un usage dans le système scolaire québécois. Car beaucoup de notions chrétiennes de base ne sont plus comprises par nos compatriotes qui peineraient parfois même à suivre les liens proposés avec les autres traditions religieuses! Ainsi, dans notre contexte, le public plus à même d’apprécier toute la force de cet ouvrage ne se trouve pas être celui qui veut s’initier à la culture religieuse, mais plutôt celui qui, bien au fait de sa propre tradition, s’intéresse aux autres religions.

Bref, Les grandes religions est un manuel d’un grand intérêt pour aborder les religions dans une perspective plus approfondie que leurs simples manifestations extérieures. Il est dommage que le christianisme ait été exclu du contenu de l’ouvrage, car son approche en trois angles permet une immersion passionnante dans des traditions que nous n’observons, la plupart du temps, qu’en tant que spectateurs. Bien qu’elle demeure incomplète dans son application, l’approche de Xavier Dufour porte assurément des fruits pertinents.

Image : Entry to Ozaki Shrine – Built 1643 – Kanazawa, Tony Wasserman (2018)

Laisser un commentaire