Initiation à la bible

La Bible, c’est bien connu, est le meilleur vendeur incontesté de la littérature humaine. Sans surprise, elle est aussi, toutes proportions gardées, l’un des moins lus. Si certaines traditions chrétiennes ont su cultiver leur rapport aux textes bibliques, il peut être difficile d’en faire une lecture éclairée et éclairante. Pour l’aider à surmonter ce défi, le lecteur débutant trouvera dans le livre Initiation à la Bible (Cerf, 2018) du Suisse André Zamofing un guide direct, efficace et accessible.

Ce livre ne s’adresse pas à ceux et celles qui fréquentent régulièrement les Écritures. En effet, on n’y retrouve pas de commentaires approfondis des textes bibliques ni de méditations inspirées par leur lecture. L’auteur, qui œuvre dans le milieu de l’éducation, a comme visée pédagogique d’initier le lecteur à ce monument littéraire en lui présentant des notions de base qui titilleront sa curiosité et qui l’encourageront à plonger plus avant.

L’ouvrage se présente en deux parties complémentaires. La première aborde la Bible dans son ensemble en offrant différentes façons de la décortiquer. Construits sous une forme proche de l’argumentaire de vente, ses courts chapitres offrent des réponses simples et claires aux questions les plus couramment posées sur la Bible.

La deuxième partie offre un panorama détaillé de l’ensemble des livres bibliques, présentés selon la division et l’ordre habituels. L’auteur offre un résumé pour chacun des livres, suivi d’une série de citations de première importance. Le tout reste assez superficiel, bien qu’une attention particulière ait été consacrée à rendre justice aux textes tout en suscitant la curiosité à leur égard. Une place égale est accordée à chaque livre, peu importe son importance dans l’ensemble du corpus.

Bref, Initiation à la Bible est un guide pour débutants qui, s’il pèche parfois par sa brièveté, offre un panorama simple et accessible pour ceux et elles qui hésitent à plonger dans l’aventure biblique. C’est un travail ludique mené par un passionné qui, visiblement, espère susciter l’intérêt chez un public de plus en plus ignorant de la richesse de la Bible.

Image : Old books, molair (2015)

Laisser un commentaire